Contre-indications

En règle générale, afin de prévenir toute contre-indication à l’hydrothérapie du côlon, il est nécessaire d’avoir modifié son régime alimentaire au moins 1 semaine avant l’hydrothérapie du côlon afin de préparer le corps à une détox. En cas de doute, veuillez vous référer à votre médecin traitant et me contacter.

Sont contre-indiquées d’ordre général les pathologies suivantes :

  • cancers de l’abdomen : côlon, rectum, etc
  • maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
  • troubles cardiaques et rénaux sévères (insuffisance rénale)
  • fistules et fissures anales, hernie abdominale
  • chirurgie récente (pas avant 3 mois de cicatrisation) du côlon, rectum et abdomen
  • hypertension incontrôlée
  • grossesse et allaitement (on évite la prolifération de toxine et on protège bébé)
  • hémorroïdes au stade 3 et 4 (elles ne doivent ni saigner si faire mal pour la bonne introduction de la canule).
  • troubles du comportement alimentaire et psychiatriques graves (ils sont du domaine de compétence d’un spécialiste pouvant accueillir les crises du patient).
  • anémie sévère ou non expliquée (il sera préférable de soigner l’anémie en naturopathie avant de faire l’irrigation du côlon).
  • irradiation, ascite et cirrhose.

Il est possible que je vous fasse signer une décharge de responsabilité si vous exigez une hydrothérapie du côlon alors que vous êtes en contre-indication.